MedWetCoast Project for conservation of Wetlands and Coastal Ecosystems in the Mediterranean Region MedWetCoast Project for conservation of Wetlands and Coastal Ecosystems in the Mediterranean Region
Last Project News
Presentation
Project Components
Photos Gallery
Contact
  Thursday 08th of December 2016
Search    
   
Home
presentation
Last Projects News
International Info
Project component
Net expert
Archives
Find a job
Forum
Links
Newsletter
Contact
Publication
Project Documents
Sites Diagnosis report
Training Reports
Management Plan Reports
Regional Networking and Documenting
Partners
Medwet
view all partners
Member access
Login





M. Elyazghi, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Eau et de l’Environnement, (Maroc) adepte d’une politique maghrébine commune sur le changement climatique
Tuesday 8 April 2003

Les pays maghrébins sont appelés à asseoir une politique de gestion intégrée de leurs ressources naturelles qui soit adaptée au nouveau contexte climatique régional, a souligné M. Mohamed Elyazghi, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Eau et de l’Environnement.

Dans une allocution lue en son nom, vendredi à Marrakech, à la clôture du Forum régional consacré à l’évaluation du Projet maghrébin sur les changements climatiques, M. Elyazghi a relevé que les changements climatiques sont devenus l’un des piliers sur lequel les pays maghrébins devraient bâtir un développement socio-économique durable à moyen et long termes.

La région du Maghreb vit aujourd’hui des épisodes climatiques difficiles consécutifs notamment à des sécheresses fréquentes, des inondations fortes et limitées et à des températures particulièrement élevées dans certaines zones, a-t-il ajouté, soulignant que les impacts socio-économiques des changements climatiques sont également présents dans les pays maghrébins à travers l’exode rural, la diminution de la production agricole, la rareté de l’eau et l’érosion des sols.

Soulignant que les pays maghrébins ont franchi des pas significatifs dans ce domaine et que la 7-ème Conférence des parties à la Convention-cadre sur les changements climatiques (COP-7), tenue fin 2001 au Maroc, a été un catalyseur pour la concrétisation de ces résultats, M. Elyazghi a appelé à l’intensification des efforts pour consolider la position de la région maghrébine aux niveaux des négociations internationales, la gestion des changements climatiques etu développement et du renforcement de l’expertise régionale en la matière.

Cette rencontre de deux jours, organisée par la Coordination régionale du Projet maghrébin du Programme des Nations unies pour le développement et le Fonds de l’environnement mondial (RAB - PNUD/FEM), a été consacrée à une évaluation globale de ce projet coordonné par le Maroc depuis son lancement en 1996 et qui a permis le renforcement des capacités des trois pays maghrébins (Maroc-Algérie-Tunisie) dans le domaine des changements climatiques.

-  Source : article publié sur Libération le 1er Avril 2003 (Casablanca)


See online : Libération

Référencement gratuit Contact Webmaster - Liens