MedWetCoast Project for conservation of Wetlands and Coastal Ecosystems in the Mediterranean Region MedWetCoast Project for conservation of Wetlands and Coastal Ecosystems in the Mediterranean Region
Last Project News
Presentation
Project Components
Photos Gallery
Contact
  Saturday 10th of December 2016
Search    
   
Home
presentation
Last Projects News
International Info
Project component
Net expert
Archives
Find a job
Forum
Links
Newsletter
Contact
Publication
Project Documents
Sites Diagnosis report
Training Reports
Management Plan Reports
Regional Networking and Documenting
Partners
Station Biologique LA TOUR DU VALAT
view all partners
Member access
Login




Sommet mondial sur le développement durable
Contribution des Etats et gouvernements membres de l’Organisation internationale de la Francophonie au développement durable
Johannesburg, Afrique du Sud, 26 août - 4 septembre 2002
September 2002, by Web Team

La Conférence des Nations unies sur l’environnement et le développement a constitué à Rio, en 1992, un tournant décisif dans les relations internationales. Elle a, dans le même temps, porté témoignage de la volonté d’engagement collectif et solidaire des pays en faveur du développement durable.

La prise de conscience des problèmes environnementaux planétaires s’est depuis lors renforcée. Mais force est de constater que les actions concrètes destinées à sauvegarder la planète et à gérer, de manière attentive et équitable, les ressources à l’intérieur des pays, entre les pays et entre les générations, n’ont pas été à la mesure des espoirs suscités et des engagements souscrits.

La pression sur l’environnement et les ressources naturelles s’est dangereusement accrue. Les inégalités se sont partout creusées, non seulement entre les pays du Nord et les pays du Sud, mais aussi à l’intérieur même des sociétés des pays nantis.

Tels sont les enjeux majeurs du Sommet mondial sur le développement durable de Johannesburg.

Il faudra donc, à travers des engagements fermes et des échéanciers précis, prendre toutes les dispositions pour la mise en oeuvre complète des décisions de Rio, dans leurs composantes économiques, sociales et environnementales. Mais il reviendra, également, à la communauté internationale de tirer toutes les conséquences des défis nouveaux. Qu’il s’agisse d’oeuvrer en faveur d’une mondialisation humanisée au bénéfice de tous, d’une mondialisation respectueuse de la diversité culturelle. Qu’il s’agisse, aussi, de démocratiser l’accès aux nouvelles technologies de l’information qui peuvent être, partout, un vecteur de diffusion du savoir, de croissance économique et de promotion culturelle. Qu’il s’agisse, encore, de lutter résolument contre la pauvreté et les grandes pandémies, qui sont autant d’entraves à un développement durable. Qu’il s’agisse, enfin, de contribuer à la paix et à la résolution des conflits, de tous les conflits.

La Francophonie, en tant que communauté solidaire, s’est dotée dès 1991 d’un Plan d’action qui a structuré ses interventions sous forme d’une contribution, certes modeste mais soutenue, à la mise en oeuvre de l’Agenda 21 et d’un appui au respect des principes admis à Rio. Elle a récemment procédé à une évaluation des acquis et des limites de cette politique et renouvelé ses orientations afin d’asseoir toujours mieux les bases du développement durable dans l’espace francophone.

C’est pourquoi la Francophonie, qui depuis plusieurs mois a mobilisé l’ensemble de ses opérateurs et sensibilisé les acteurs et les opinions publiques francophones, a tenu à être présente au grand rendez-vous de Johannesburg. Messagère de la volonté concertée de ses Etats et gouvernements membres, la Francophonie se veut aussi porteuse d’espoir - l’espoir que ce Sommet sera à la hauteur des attentes -, fortement désireuse de contribuer à ce succès.

- source : Pour une mondialisation humanisée au bénéfice de tous, respectueuse de la diversité culturelle par Boutros Boutros-Ghali Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie

Le document téléchargeable sur le site de INSTITUT DE L’ÉNERGIE ET DE L’ENVIRONNEMENT DE LA FRANCOPHONIE a été préparé à l’occasion du Sommet mondial sur le développement durable (Johannesburg, Afrique du Sud, 26 août - 4 septembre 2002) par l’Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie, organe subsidiaire de l’Agence intergouvernementale de la Francophonie.







> Printable version of this page






Medwetcoast Presentation
Référencement gratuit Contact Webmaster - Liens